Les EP du mois d'octobre - Le Canal Auditif

Les EP du mois d’octobre

LAC ESTION – SANS LENDEMAINS

lacestionLac Estion fait paraître son deuxième maxi de l’année, intitulé Sans Lendemains; album qui sonne le glas pour la formation. Vous retrouverez cette fois le Lac Estion de l’époque de Simon Kingsbury qui vient faire un dernier tour de piste avec les vieux potes. C’est d’autant plus triste parce que la galette est franchement accrocheuse avec ses douces mélodies et ses rythmes qui respirent la joie de vivre à plein nez. Sur cette musique lumineuse, la bande vient coucher des textes aux saveurs mélancoliques. Les textes de Pierre-Alexandre sont savoureux. On note entre autres la pièce-titre dans laquelle Simon Kinsbury chante: «J’ai plus besoin de personne, j’ai la porno»! À mettre dans vos oreilles avant qu’il ne soit trop tard. C’est bon, c’est doux, ça donne envie de se déhancher… pis ça redonne le sourire.

lacestion.bandcamp.com/

CHERRY CHÉRIE – CHERRY CHÉRIE

cherrychérieCherry Chérie, ça vous parle? Un rock n’ roll québécois rafraîchissant prescrit par un quatuor qui allume la piste de danse avec ses rythmiques accrocheuses et ses paroles charmantes qui ne nous laissent pas de marbre. Authentique, énergique, cette musique rockabilly nous procure l’envie de se déhancher jusqu’au petit matin. Avec plusieurs spectacles donnés à travers le Québec à son actif, il est temps de reconnaître non seulement le talent littéraire francophone de cette formation, mais aussi ses tendances vintages complètement électrisantes! Leur maxi, maintenant disponible, nous ramène sur les pistes des Presley, Bill Haley et autres groupes issus de cette époque. Délirant!

*Texte d’Émilie Asselin

cherrycherieband.bandcamp.com/

SÉBASTIEN LAFLEUR – LE MINISOUFFLÉ

sebastien_lafleurSébastien Lafleur a fait paraître à la fin septembre un nouveau maxi, réalisé par son complice de toujours Navet Confit. Sur un folk sans fioriture, Lafleur couche des textes qui sortent des banalités qu’on nous offre trop souvent. À dos de dragon (autant pour le texte que pour la musique) est le moment fort du maxi. Si les textes ressortent du lot, on ne peut malheureusement pas en dire autant de la musique qui sans être ennuyante, n’offre rien de très percutant. Si vous aimez le folk à la Vincent Vallières, votre oreille aura du plaisir à l’écoute de ce Minisoufflé.

sebastienlafleur.bandcamp.com/

PARQUET COURTS – TALLY ALL THE THINGS THAT YOU BROKE

Parquet Courts a lancé l’année dernière un Light Up Gold qui fût prisé par la critique (lisez notre critique: lecanalauditif.ca/parquet-courts-light-up-gold/). Ils rappliquent avec un maxi comprenant cinq pièces, toujours dans la même veine que leur première galette. Du punk rock classique avec de l’énergie à revendre et des mélodies prenantes. The More It Works vous entraînera dans son tourbillon. Fall On Yr Face sent les lendemains de veilles avec son blues trash et He’s Seeing Paths vous fera aussi vivre de beaux moments avec ses 7 minutes 39 secondes au compteur!

parquetcourts.wordpress.com/

STONE TEMPLE PILOTS – HIGH RISE

stone-temple-pilots-with-chester-bennington-high-riseLe 7 février dernier, Scott Weiland se faisait montrer la porte de Stone Temple Pilot. Pour le remplacer les trois autres membres de STP se sont tournés vers le chanteur de Linkin Park: Chester Bennington. Le remplacement fonctionne étonnamment très bien, outre le ton de voix qui n’est pas le même. Bennington réussit à incarner la même énergie que Scott Weiland. High Rise est le premier album que le groupe fait paraître avec son nouveau poulain et c’est réussi. Si vous n’aimiez pas STP, ça ne changera absolument rien à votre vie. Si vous étiez déjà fan, vous le resterez. Un mélange de rock, d’alternatif et de mélodies fédératrices comme seul un groupe issu de la fin des nineties sait le faire.

stonetemplepilots.com/

30 000 MONKEYS – SOMEWHERE OVER THE PAINBOW

30000monkeysJe ne sais pas ce qui se passe en Belgique en ce moment, mais il y a du très gros rock qui s’y fait. Ma plus récente découverte? Le groupe 30 000 Monkeys qui fait du rock très noisy avec des mélodies qui sauront plaire aux fanatiques du genre lourd (pas comme Denis Coderre mais plutôt comme Deafheaven). Amazones ressort de la galette avec une approche grunge, mais en beaucoup plus salopée. La dernière pièce du maxi s’en tire aussi très bien avec ses treize minutes et sa lourdeur incroyable. Pour les admirateurs de Deafheaven et autres expériences sonores du genre!

30000monkies.bandcamp.com/album/somewhere-over-the-painbow

ODD LIMBS – EP1

oddlimbsOdd Limbs est une formation montréalaise qui fait dans le rock psychédélique armé d’un son très noisy. Ça sonne comme si le groupe avait été enregistré dans une boîte de sardine et cela vient ajouter du charme au maxi. Le quintette fait un rock bruyant empreint d’une mélancolie désarmante. Virginia qui clôt le mini-album vaut le détour pour sa belle mélancolie ainsi qu’un violon venant appuyer le refrain pour la plus grande joie de nos tympans. Si vous aimez le genre psyché/dépressif, vous allez trouver ici un groupe que vous allez vouloir suivre!

oddlimbs.bandcamp.com/

SNOWY NASDAQ – PERIODS

Snowy Nasdaq a fait paraître plusieurs maxis cette année. Celui qui est le plus «écoutable» (et de loin) est Periods. Artiste australien, celui-ci passe par plusieurs styles de musique, mais en gardant toujours une préférence pour les sons bizarres. Sur Periods, il offre des mélodies accrocheuses avec des relents de rock’n’roll modifiés par des ordinateurs. Les deux autres morceaux sont des plus étranges: I Finally Did Something Right est carrément psychédélique et les sons utilisés sont à la limite de l’agression. Finger est plutôt atmosphérique avec des ambiances au sein desquelles la guitare acoustique est centrale. Étrange, mais intéressant tout cela! Comme bien d’autres, sa musique est accessible gratuitement. Oui, oui, gratisssssss!

snowynasdaq.bandcamp.com/

Exprimez-vous!

*