Le prix hommage RIDEAU : Les Cowboys Fringants - Page 2 sur 2 - Le Canal Auditif

Le prix hommage RIDEAU : Les Cowboys Fringants

Les Insuccès en spectacle au National (6 décembre 2006)

Le groupe a le vent dans les voiles quand ils décident d’offrir un bonbon à leurs fans des débuts. Le groupe rassemble toutes les chansons les plus marginales de leur répertoire pour un spectacle festif en décembre 2006. En plus, ils enregistrent le tout et l’offrent gratuitement sur leur site web. Cela permet de réécouter Les Routes du bonheur, Gaétane, Repentigny by the sea et toutes ces chansons chères au cœur des amateurs.
 
 

Le vieux-clocher de Sherbrooke (14 Novembre 2008)

Ce spectacle nous a été raconté par LP Labrèche, on lui cède la parole : « En novembre 2008, j’étais à l’École de théâtre et nous étions descendus à Sherbrooke avec quelques amis pour le spectacle des Cowboys. On a eu droit à toute une aventure. Après deux heures de spectacle, le groupe a tiré sa révérence. C’était l’époque post-Domlebo, et les gens sur place demandaient Léopold. Le groupe est revenu pour un rappel, mais n’a toujours pas joué la fameuse toune. Ils ont par contre joué Les étoiles filantes et des gens avaient amené des feux de Bengale. C’était beau. Puis, après le rappel, on a beuglé si fort qu’ils sont revenus une deuxième fois. Ils n’ont toujours pas joué Léopold. Après le deuxième rappel, nous avons commencé à la chanter ensemble dans la salle pour nous. Ils nous ont entendus et sont sortis, bière à la main, pour jouer un autre 5-6 tounes. Mais toujours pas de Léopold car leur nouveau batteur ne la connaissait pas. Quand nous avons quitté, nous avions passé plus de 3 h 30 avec le groupe. Un des concerts les plus fous de ma vie! »


 
 

Zénith de Paris (25 novembre 2009)

À partir du milieu des années 2000, Les Cowboys Fringants sont devenus des vedettes en Europe où ils accumulent les salles combles. Ils ont même rempli le mythique Olympia de Paris! En novembre 2009, le groupe retourne à Paris pour faire le Zénith où les 8000 personnes présentes participeront à l’enregistrement d’un album Live.
 

Chez Maurice (Un nombre incalculable de fois)

Il y a certaines salles qui ont accueilli Les Cowboys Fringants à maintes reprises. Il y a des années où le groupe pouvait y donner deux et même trois concerts. Tous les fans ont entendu parler à un moment donné ou un autre de Karl Tremblay qui aurait sauté dans la foule du deuxième étage. Un exploit assez extraordinaire. Encore plus incroyable que tout le monde s’en soit sorti indemne. Légende urbaine ou fait véridique? Seuls ceux présents le savent. C’est une longue histoire de plaisir et d’amour entre le bar de St-Lazare et la formation.
 

Cabaret-Théâtre du Vieux St-Jean (souvent)

On peut en dire de même pour St-Jean-Sur-le-Richelieu qui a accueilli Les Cowboys à maintes reprises depuis le début des années 2000. Ils s’y sont créé une masse fidèle de fans qui savent toutes les paroles par cœur et qui se donnent à 100 % lors des spectacles. C’est ce genre de dévotion qui a permis aux Cowboys Fringants d’avoir une aura quasi mythique autour d’eux à travers les années! Et lieu, de nombreuses niaiseries évidemment…


 
 

On se revoit le 16 février prochain au couronnement!

http://www.cowboysfringants.com/

Pour en savoir plus sur RIDEAU.

Pages : 1 2

Exprimez-vous!

*