HEAD WOUND CITY - A NEW WAVE OF VIOLENCE - Le Canal Auditif

HEAD WOUND CITY – A NEW WAVE OF VIOLENCE

Head Wound CityHead Wound City est une formation qui rassemble des membres d’autres groupes à succès. On y retrouve Jordan Blilie et Cody Volato des excellents Blood Brothers, Nick Zinner des Yeah Yeah Yeahs et Justin Pearson et Gabe Serbian de The Locust. HWC avait déjà fait paraître un EP, mais celui-ci date de 2005 et avait été produit au complet en une semaine. Cette fois-ci, les cinq musiciens ont bien pris le temps de composer et d’enregistrer A New Wave of Violence.

HWC fait dans le hardcore, dans le mathcore et dans le noise rock. Ce sublime mélange donne des chansons qui se rapprochent de ce que Blood Brothers faisaient bien que la personnalité des deux groupes soit largement différente. C’est moins nerveux et fracassant chez HWC. Mais tout de même, ça rentre au poste.

Parmi les chansons qui filent à cent milles à l’heure, on retrouve Born To Burn qui ne laisse pas de répit aux oreilles du mélomane. Il y a aussi la violente Head Wound City, USA avec son exécution chirurgicale. Chaque changement de rythmes semble être coupé au couteau avec une séparation aussi nette qu’une tarte au citron gélatineuse. On y trouve aussi la chanson d’amour I Wanna Be Your Original Sin… cependant, faut aimer se faire gueuler son désir plutôt que la traditionnelle date autour d’un verre avec des discussions charmantes.

Contrairement aux Blood Brothers, HWC garde parfois les brides bien en main. Old Age Takes Too Long qui ouvre A New Wave Of Violence est un bon exemple. La formation prend le temps de bien construire sa montée avant que Blilie y lance sa voix stridente et violente. On peut en dire tout autant des mélodieuses et nuancées Avalanche In Heaven et Scraper. I Cast A Shadow On You construit aussi tranquillement un univers semi-glauque qui verse par moment dans la violence musicale sans non plus complètement y sombrer.

Ceux qui s’ennuient des Blood Brothers (comme moi) trouveront un réconfort dans les cris de Blilie et dans ce hardcore qui rappelle la formation de Seattle. Head Wound City lance un premier album qui est totalement réussi. Ça rentre au poste, c’est varié, musicalement bien construit et suffisamment nuancé. On n’a jamais l’impression d’avoir affaire à une recette ou à deux chansons qui se ressemblent. Leur force de composition est assez magnifique merci.

Ma note: 7,5/10

Head Wound City
A New Wave of Violence
Three One G
25 minutes

http://www.headwoundcity.com/

Exprimez-vous!

*