Les EP à LP du mois d'octobre 2017 - Page 2 sur 2 - Le Canal Auditif

Les EP à LP du mois d’octobre 2017

Totem Tabou – Poiesis

Le projet Totem Tabou de Christian St-Pierre est de retour. On décèle dans Poeisis des influences des beaux jours de Queens of the Stone Age, surtout dans les mélodies vocales. Ce multi-instrumentiste signe presque l’entièreté de l’album. Il a écrit, joué et enregistré tel un seul homme avec l’aide d’Eve Verronneau qui ajoute des claviers sur Le Masque et Hendrou Bilo des tambours sur Dérive. C’est très convaincant.


 

Helena Hauff – Have You Been There, Have You Seen It

Helena Hauff est une productrice et DJ allemande qui fait dans la techno minimaliste. La jeune femme a fait paraître son premier album Discrete Desire en 2015 qui avait retenu l’attention de bien des médias. La jeune femme lance ce mois-ci Have You Been There, Have You Seen It, un EP qui poursuit dans la même voie. Ses pièces sont dansantes et ça fait parfois un peu penser au travail de Marie Davidson. Cependant, c’est plus axé sur la piste de danse. Ses pièces se construisent progressivement, malgré le peu de couches de son.


 
 

Syzzors – Unknown Within

Le projet d’électro-pop Syzzors mené par la chanteuse Raphaëlle Chouinard lançait récemment son 3e EP. La formation fait dans la pop mélodieuse avec un lourd penchant pour les grooves dansants. On y retrouve le simple First paru en août dernier et on reconnait sur Everlasting des influences du groupe montréalais Braids. Un groupe à découvrir si vous aimez l’électro-pop avec des rythmes qui donnent envie de se déhancher.


 
 

Carla Dal Forno – The Garden

Carla Dal Forno a lancé son excellent premier album l’an dernier : You Know What It’s Like. Celle-ci fait une sombre pop additionnée de textures électroniques qui rajoutent à la lourdeur. En rajoutant sa voix réverbérée dans le mix, vous vous retrouvez devant l’une des jeunes compositrices les plus intéressantes du moment. Ça fait parfois penser à St. Vincent et Emma Ruth Rundle à la fois. Même si cela pourrait jurer, c’est tout le contraire qui se produit. Une certaine mélancolie d’ensemble se dégage des pièces qui forment The Garden. C’est totalement réussi.


 
 

Vvon Dogma I – Communion

Vvon Dogma I a ressorti sa basse à 9 cordes pour un EP titré Communion. Celui-ci est connu comme l’un des membres d’Unexpect. Communion s’éloigne du style du groupe et plonge dans un métal plus mélodieux et direct qui incorpore des éléments de musique électronique. D’ailleurs, Blaise Borboën, qu’on connaît pour des projets comme Lydia Képinski et Hotel Morphée, reprend du service en métal à coups de violons et de synthétiseurs. Vvon Dogma I emprunte aussi beaucoup au métal progressif sur cet EP tout en évitant les clichés du genre.

Pages : 1 2

Exprimez-vous!

*