Les EP à LP du mois de mai 2017 - Page 2 sur 2 - Le Canal Auditif

Les EP à LP du mois de mai 2017

Nick Murphy – Missing Link

Depuis quelques années, Nick Murphy sévit sous le nom de Chet Faker. Il a décidé qu’il était temps d’assumer son nom (surtout qu’il ne vit plus du tout dans l’ombre d’un autre Nick Murphy!). Sur Missing Link, on retrouve l’homme à la voix puissante aux penchants soul et R&B bien assumé. Il reste fidèle à son habitude et les compositions sont de grandes qualités avec des mélodies sublimes. Your Time, qui ouvre l’EP, est une production de Kaytranada et vaut entièrement le détour.


 

Radiant Baby – It’s My Party

Radiant Baby est le projet de Félix Mongeon-Gauthier qui va chercher ses influences dans les années 80 et qui réutilise le new wave en lui donnant un second souffle assez dynamique. C’est minimaliste au niveau de l’instrumentation sans non plus donner l’impression de pièces décharnées. You Can Dance et Lie To Me installe une ambiance de party dès les premiers instants de l’EP. Ça fonctionne très bien et ça donne envie de brasser le popotin.


 

Boskorgï – Saké’d

Antoine Bordeleau est un journaliste du journal Voir, mais avant de passer le plus clair de son temps à taper des mots pour vous jaser de musique, il était lui-même un de ces carrés-rouges-gratouilleux-de-guitare mais aux claviers. Thomas B. Martin est mieux connu pour ses pochettes d’album réussies, dont celle de Ponctuation. Les deux hommes se sont retrouvés devant des machines et la magie est née de là. Saké’d, s’écoute d’un trait comme un shooter pris dans un bar. Les deux hommes nous offrent de belles ambiances électroniques et des trames surprenantes.

Kaytranada & Buddy – Ocean & Montana

Kaytranada aime bien collaborer avec d’autres artistes. Il nous livre un EP fait en compagnie de Buddy, un rappeur originaire de Compton. Leur alliance est réussie et donne des pièces très mélodieuses comme le démontre Find Me et A Lite. Kaytranada ne reste pas confiné à sa zone de confort. Sur Guillotine, il explore des trames plus percussives et dynamiques qu’à son habitude. Buddy pour sa part livre ses rimes avec une vitesse bien appréciable.


 

Hundred Waters – Currency

Hundred Waters nous avait offert le très appréciable The Moon Rang Like A Bell qui avait trouvé sa place dans bien des tops de fin d’année en 2015. On retrouve la voix magnifique de Nicole Miglis qui est toujours aussi vaporeuse et séduisante. Particle nous remémore pourquoi nous étions tombés en amour avec le trio par le passé. C’est mélodieux, nuancé et très bien composé.

Pages : 1 2

Exprimez-vous!

*