Les EP à LP de mars 2017 - Page 2 sur 2 - Le Canal Auditif

Les EP à LP de mars 2017

Vénus Fuzz – Until It’s Over

Vénus Fuzz est le projet de Vénus Grivegnée, une autre qui gravite dans la scène de Québec. Celle-ci fait de l’électro-pop pas toujours propre, mais constamment mélodieux. C’est une première sortie qui fonctionne pour la jeune femme qui offre quelques bons tubes dont l’efficace Rising qui rentre dans les neurones dès la première écoute.


 

Ghostly Kisses – What You See

Margaux Sauvé arrive avec un EP attendu pour Ghostly Kisses. Son projet d’électro-pop sensuelle et enveloppante n’en est plus tout à fait à ses premiers pas. On sent qu’il y a une plus grande maturité musicale dans ses compositions. Entre autres, les superbes cordes, particulièrement présentes sur Such Words. Empty Note est sans doute la plus réussie des chansons, c’est tout à fait intoxicant.


 

Halo Maud – Du pouvoir

Maud Nadal a tourné avec Moodoïd et Melody Echo’s Chamber dans les dernières années. La jeune femme se sent enfin prête à voler de ses propres ailes sur l’EP Du pouvoir. On peut facilement constater la filiation entre Halo Maud et les PJ Harvey et Cat Power de ce monde. N’allez pas croire que ça sent le pastiche pour autant. Dans Du pouvoir, Nadal nous offre trois solides pièces qui ont leur propre personnalité. On craque particulièrement pour Baptism.


 

Vapeur – L’indifférence

T’es en manque des années 90 et de son rock alternatif? Ben j’ai la solution pour toi l’ami : Vapeur. Le quatuor qui compte sur deux membres du Winston Band, fait dans le rock mélodique efficace. Ça rappelle l’âge d’or d’un rock alternatif facile à écouter qui mélange des éléments de punk, de rock et de pop. N’allez pas penser que Vapeur reste dans la facilité. Ils sont bruyants comme pouvaient l’être Les Marmottes aplaties. Chose certaine, l’EP laisse tout sauf indifférent.


 

Lucas Paris – Abrasion of concrete Archeology of flesh

Par Philippe Desjardins

Vous avez peut-être eu la chance d’entendre/de voir Lucas Paris sur une scène électro montréalaise en solo, dans le projet Betafeed (avec Alexis Langevin-Tétrault) ou QUADr (avec Myriam Boucher, Pierre-Luc Lecours et Alexis L.-T. également). Question de faire suite à Dislocations (2011), son deuxième EP publié en février propose quatre pièces ancrées dans une fondation techno sur laquelle sont construites des structures aux inspirations EBM et IDM. Le souffle mélodique est savamment modifié à travers les éléments répétés; l’équilibre entre les deux est surprenant et créer un thème musical étanche qui se renouvelle constamment. Vos oreilles en redemanderont.

Pages : 1 2

Commentaires

  1. Axel a écrit : :

    ANHONI est encore une fois incroyablement bien réussi!

Exprimez-vous!

*