Critiques

The Autumn Defense

Fifth

  • Yep Roc Records
  • 2014
  • 45 minutes
6

autumn-defenseLa plupart des membres de l’excellente formation américaine Wilco font partie de nombreux projets musicaux fort intéressants. Que ce soit l’époustouflant guitariste Nels Cline avec son trio ou le batteur Glenn Kotche avec ses albums solos (ainsi que son groupe Loose Fur) ou encore le meneur Jeff Tweedy qui développe de plus en plus son talent de réalisateur (Low, Marvis Staples), on peut affirmer sans gêne que les musiciens formant Wilco ne tiennent rien pour acquis créativement parlant.

Le bassiste John Stirratt et le multi-instrumentiste Pat Sansone sont les leaders du groupe The Autumn Defense qui font paraître cette semaine leur cinquième album simplement titré Fifth. Le duo Stirratt/Sansone avait attiré les projecteurs en 2003 avec Circles; disque fort apprécié chez plusieurs journalistes musicaux états-uniens. Ce Fifth fait suite à Once Around paru en 2010.

Sur cette conception sonore, nous sommes résolument en territoire soft-rock beatlesque; ce qui met en évidence la paternité sonore plus adulte qui anime quelquefois la musique de Wilco. Ce Fifth se rapproche beaucoup plus de l’esthétique des Eagles que celle du sextuor de Chicago. Mélodiquement irréprochable, des harmonies vocales sublimes, soulevées par une réalisation éclatante et orfévrée, ce Fifth met indéniablement à l’avant-plan les grandes capacités musicales de Sansone et Stirratt; surtout en ce qui a trait aux aptitudes d’arrangeurs que possèdent indéniablement les deux créateurs.

Ceci dit, ce Fifth ne plaira absolument pas à l’auditeur avide de sensations fortes. À vrai dire, cette sitedemo.cauction est un peu trop fade, lisse et conservatrice pour votre grognon favori. C’est bien écrit, magnifiquement bien exécuté, mais on décèle un manque de détermination surtout au niveau de l’interprétation de ces délicates chansons. De plus, certains choix d’arrangements musicaux laissent relativement à désirer. Entre autres, les percussions pépères sur August Song ainsi que le petit côté bossa-nova duveteux évoqué dans Why Don’t We.

En contrepartie, quelques chansons aux effluves country/folk/rock font astucieusement le travail: les très Wilco respectivement intitulés This Thing That I’ve Found, Under The Wheel ainsi que Things On My Mind. De plus, The Autumn Defense sait créer de bien belles ballades d’une maturité exemplaire: I Want You Back et la conclusive What’s It Take constituent de parfaits exemples… mais voilà, ce Fifth est un peu trop majeur et vacciné pour que votre humble critique puisse l’apprécier à sa juste valeur.

Avec cette sitedemo.cauction, The Autumn Defense perpétue de manière efficace et convaincante la musique traditionnelle américaine tout en l’amalgamant judicieusement avec cette facture sonore soft-rock FM issu des seventies que des groupes comme America et Fleetwood Mac ont popularisé à une certaine époque. Les fanatiques de Wilco (du type tisane à la camomille) devraient apprécier ainsi que certains vétérans nostalgiques de cette période soft-rock révolue. Correct sans plus!

Ma note : 6/10

The Autumn Defense
Fifth
Yep Roc
45 minutes

autumndefense.tumblr.com

Exprimez-vous!