Critiques

Sleigh Bells

Bitter Rivals

  • Mom + Pop Music
  • 2013
  • 30 minutes
3,5

SleighBellsBitterRivals300913L’année dernière le duo Sleigh Bells avait fait paraître le très apprécié Reign Of Terror. Voici que Derek E. Miller et Alexis Krauss rappliquent avec Bitter Rivals. Leur plus récent album les ayant propulsés dans le firmament, on est en droit de se demander si le groupe peut prouver qu’ils n’ont pas tout donné dans leurs deux premiers opus.

Malheureusement pour vos oreilles, Sleigh Bells a frappé son mur. Alors qu’un tournant franchement plus pop dans les mélodies avait été entrepris sur Reign Of Terror, Bitter Rivals est carrément une version délavée du groupe américain. Les pièces sont courtes, souvent peuplées de moments musicaux qui sont inutiles, comme si le duo tentait d’étirer la sauce sur une pièce de deux minutes trente.

Il faut dire que Krauss est une femme de bien peu de mots sur Bitter Rivals. Les répétitions littéraires se multiplient et au bout du compte, on se rend compte qu’elle n’a pas grand-chose à dire. Au fur et à mesure que l’on progresse sur la galette, on remarque aussi que tout sonne pas mal pareil. À l’écoute de la pièce-titre qui entame l’album, on est encore en droit d’espérer, car l’ensemble débute avec une guitare acoustique pour ensuite se propulser avec énergie sur une guitare tonitruante.

Malheureusement, on a par la suite l’impression d’écouter un album destiné pour les stations FM rock matante… Beaucoup de morceaux pop qui remémorent plus Marie-Mai qu’autre chose. Au moins, cette dernière développe un peu plus ses réflexions dans ses textes que la charmante Américaine! Sing Like A Wire représente bien cette nouvelle tendance que Krauss a de prendre une petite voix enfantine, qui bien qu’elle soit charmante, ne nous donne aucunement envie d’écouter un album de musique. Young Legends aurait très bien pu se retrouver sur le dernier de Britney Spears et que dire de la platitude que représente To Hell With You… franchement décevant!

Bref, dans la pop, il se fait des choses de bien meilleure qualité. On est face à une galette dégoulinante d’émotions faciles qu’on soupçonne d’être surfaites. Le travail guitaristique de Miller est loin de devenir plus étoffé, les boîtes à rythmes sont convenues et les claviers n’ont rien de nouveau à apporter. La seule fleur qu’on peut lancer (avec le pot bien entendu) est qu’Alexis Krauss sait créer des mélodies vocales fédératrices qui tiennent bien la route dans un cadre ultra conventionnel. À éviter absolument!

Ma note : 3.5/10

Sleigh Bells
Bitter Rivals
Mom + Pop
30 minutes

www.bitterrivals.us/

Exprimez-vous!