Critiques

Sepultura

The Mediator Between Head And Hands Must Be The Heart

  • Nuclear Blast Entertainment
  • 2013
  • 49 minutes
7

Sepultura-The-Mediator-Between-Head-And-Hands-Must-Be-The-HeartNe vous laissez pas tromper par le titre fleur bleue de la plus récente offrande du groupe brésilien Sepultura, ils n’ont pas ramolli d’un iota. Ces vétérans de la scène métal mondiale peuvent se vanter d’être l’un des groupes qui a su se réinventer le plus à travers les années. Vous me direz: «Facile de se réinventer quand les membres partent et arrivent!» et je vous répondrais ceci: «Bon point Jack! Bon point!»

N’en reste pas moins que The Mediator Between Head And Hands Must Be The Heart (titre le plus long ever… après celui de Fiona Apple, l’année dernière) offre encore une fois quelques surprises. Tout d’abord, cet opus représente le premier avec leur nouveau batteur, Eloy Casagrande, jeune sitedemo.caige âgé de 22 ans. Ce dernier ramène un peu de ce côté tribal qui a fait la renommée des Brésiliens. Les trois dernières pièces de la galette en sont des exemples probants: The Age Of The Atheist sur laquelle Derrick Green est particulièrement agressif, Obsessed avec son intro basse/batterie qui tombe dans un riff de speed métal plus classique et Da Lama Ao Caos qui rappelle Ratamahatta sur Roots, mais en beaucoup moins énergique.

L’aspect qui surprend le plus sur ce nouvel album est le petit côté death/gloom metal que le groupe emprunte sur certaines pièces; la surprenante Grief en est un très bon exemple. Son intro où Green chante de façon claire est de toute beauté et met la table pour la lourdeur des riffs qui sont sur le point de tomber sur notre margoulette. C’est alors que Green prend une avenue vocale surprenante alors qu’il livre ses tripes dans un long «Grief» râlé. On retrouve un passage qui est aussi dans cette lignée sur l’ultra agressive Vatican. Sepultura montre qu’il est toujours capable de réinventer son son et il faut sans doute regarder dans la direction d’Andreas Kisser pour cette originalité.

Bref, Sepultura prouve qu’il est toujours d’actualité en 2013. Est-ce qu’on prendrait plus de tribal? Oui. Est-ce qu’on prendrait plus d’instruments traditionnels brésiliens? Oui. Est-ce que c’est bon quand même? Oui.

Ma note : 7/10

Sepultura
The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart
Nuclear Blast
49 minutes

www.sepultura.com/

Exprimez-vous!