Critiques

Micoe

À Retardement

  • Vague de Fond
  • 2012
  • 51 minutes
6,5

C’est aujourd’hui que l’auteure-compositrice-interprète, originaire de Trois-Pistoles, nommée Micoe, lance sa première offrande titrée À retardement. Réalisé par l’incontournable Éric Goulet (M. Mono, Les Chiens), Micoe offre une création qui nous immerge dans un univers musical résolument électro-pop, au minimalisme assumé, qui inclut des boucles électroniques, et des échantillonnages sonores, évoquant parfois Lykke Li. Ce disque est empreint d’un spleen langoureux et sensuel, qui amène l’auditeur dans un état contemplatif… et c’est loin d’être inintéressant!

En premier lieu, je tiens à souligner en caractère gras, le superbe travail d’Éric Goulet à la réalisation. Au service des chansons, Goulet a su soutirer le maximum de ces pièces en ne tombant pas dans le piège de la «sur-réalisation» boursouflée. La voix douce et feutrée de Micoe n’écrase jamais l’instrumentation électro, ce qui permet d’apprécier encore plus ces ritournelles douces-amères. Un mixage intelligent et des arrangements sobres qui laissent l’impression que tout tombe en place. Bravo!

Mes pièces préférées? La captivante À retardement, la très Éric Goulet titrée Une descente si tranquille, l’excellente Inassouvie (qui fait penser à Daniel Bélanger, période Rêver Mieux), la bondissante Encore et l’émouvante La perle qui conclut magnifiquement l’album. Des réserves? Quelques chansons en fin de parcours, faisant office de remplissage, mais plus spécifiquement, des textes malhabiles, aux images incertaines et floues, manquant cruellement d’inventivité et qui viennent affaiblir quelque peu la crédibilité de cette œuvre. Un resserrement littéraire aurait été le bienvenu…

Qu’à cela ne tienne, l’écoute de ce premier effort de Micoe a constitué une agréable surprise pour mes exigeantes oreilles. Un rare premier disque, d’une artiste de chez nous, qui ne tente pas de racoler démesurément, des choix créatifs et artistiques supérieures à la moyenne et une réalisation qui vient bonifier ces chansons épurées, à la nordicité sonore assumée! Est-ce que ce disque aura un impact commercial? Pour ma part, c’est le dernier de mes soucis, car Micoe a fait le pari de la pertinence et de l’authenticité, plutôt que celui du succès de masse. Respect!

Le lancement de l’album À retardement de Micoe aura lieu, aujourd’hui, le 16 mai, au Lion d’Or, à 17 heures. Le Lion d’Or est situé au 1676 Ontario Est à Montréal (métro Papineau).

Ma note : 6,5/10

Micoe
À retardement
Vague de fond
51 minutes

www.myspace.com/micoemusique

Exprimez-vous!