Critiques

Éric Goulet

Volume 1

  • Disques Nomade
  • 2011
  • 48 minutes
7

Éric Goulet, vous connaissez? Le nom ne vous dit rien? Pourtant, c’est lui, le leader du groupe rock Les Chiens. C’est lui aussi qui se cache derrière le folk mélancolique proposé par son pseudo personnage, Monsieur Mono. On lui doit aussi de nombreuses réalisations, de Vincent Vallières à Yann Perreau en passant par Alexandre Champigny et Alexandre Belliard. Et pour les plus vieux, on se souviendra de lui comme le chanteur de la défunte formation Possession Simple. Mais ça, on vous pardonne de l’avoir oublié…

Voici qu’il propose cette semaine un premier album signé de son propre nom, Éric Goulet. Avant l’écoute, on imagine donc du rock, du folk, à la limite de la pop… mais certainement pas du country! Et c’est pourtant le cas. Ce Volume 1, titre librement ouvert et qui laisse déjà présager une suite, contient en effet treize chansons à écouter sur un cheval, avec des bottes et un chapeau de cowboy, en route pour le Festival western de St-Tite.

Il faut donc quelques écoutes avant de bien assimiler cette musique si prisée par les amoureux de Willy Lamothe, Paul Brunelle et Renée Martel. Car c’est bien de ce type de country typiquement québécois qu’on a droit ici : de la « lap slide guitar », de la « pedal steel », des ritournelles d’amour perdu, de cœur brisé, de chambre d’hôtel et de coucher de soleil.

Et vous savez quoi? On fini par s’y plaire! Il faut dire qu’Éric Goulet a bien fait le travail. Il s’est entouré de musiciens d’expérience (Rick Haworth et Carl Prévost aux guitares, Ariane Ouellet au violon), et de choristes à la voix bien sentie (Mara Tremblay, Isabeau Valois, membre des Chercheurs d’Or, et Corinne Montpetit, du groupe Camionette).

De plus, il reprend à la sauce country quelques chansons « connues» qu’il avait d’abord écrites pour d’autres (Mauvaise Vie, pour WD 40, Chacun dans son Espace, pour Vincent Vallières et Danse avec moi, pour Renée Martel) de même que des succès rendus populaires par, notamment, les Joe Dassin (Salut les amoureux), Pauline Julien (L’âme à la tendresse) et Georges Hamel (Quand nos cœurs seront unis).

Mais surtout, on ressent à l’écoute un véritable plaisir et une volonté de rendre hommage au style country. Les références musicales sont nombreuses, le style et les arrangements se veulent intemporels.

Alors, mettez la selle sur le cheval : on embarque!

**Lancement officiel le 7 novembre au Monument National

Ma note : 3,5/5

Éric Goulet
Volume 1
Disques Nomade

disquesnomade.com

Exprimez-vous!