Critiques

Antony And The Johnsons

Cut The World

  • Secretly Canadian
  • 2012
  • 61 minutes
8
Le meilleur de lca

La semaine dernière Antony Hegarty et ses Johnsons lançaient sur le marché un album enregistré en concert avec le Danish National Orchestra à Copenhague en septembre 2011, intitulé Cut The World. Dans mon entourage immédiat, Antony Hegarty est loin de faire l’unanimité. Certains trouvent ses inflexions vocales beaucoup trop efféminées et la musique crée par les Johnsons, trop bouleversante, soyeuse et maniérée. Pour ma part, je respecte au plus haut point la démarche artistique, la voix au timbre singulier et ce climat musical alliant le folk à la musique de cabaret, que propose habilement Hegarty. Un artiste, un vrai, jusqu’au bout des ongles!

Voilà un live qui sort quelque peu de la facture habituelle que nous présentent depuis toujours la plupart des artistes oeuvrant dans la pop. En effet, Antony And The Johnsons suggèrent deux titres inédits; l’excellent Cut The World et un monologue de Hegarty titré Future Feminism, dans lequel l’artiste exprime de manière éloquente et poétique, ses idées politiques, et surtout, les valeurs qui l’animent en tant qu’homosexuel affirmé. Respect! Par la suite, nous avons droit à un disque qui retrace l’ensemble de la carrière de la formation américano-britannique basée à New-York.

Des versions superbement orchestrées et touchantes jusqu’aux larmes de Cripple And The Starfish, You Are My Sister et de l’éblouissante Swanlights nous plongent parfaitement dans une ambiance où la sensibilité exprimée par Antony exacerbe la nôtre. Oui, c’est parfois triste, souvent poignant, mais c’est par-dessus tout extériorisé avec une authenticité incontestable! Antony Hegarty est un excellent chanteur, mais avant tout un interprète exceptionnel; l’un des meilleurs… ce qui confère à cette œuvre une justesse affective que très peu de créateurs peuvent exprimer significativement. Parmi les autres moutures remarquables, je ne peux passer sous silence, la saisissante Another World, la pourvoyeuse de frémissement Rapture, la majestueuse The Crying Light et la désarmante Twilight.

Ce premier témoignage live constitue ni plus ni moins qu’un tour de force! Cut The World est une splendide alternative symphonique à la musique aux accents folk/cabaret noir qui prévaut sur les créations studios d’Antony And The Johnsons. Le style musical lyrique servi par la formation pourrait lasser certains mélomanes préférant une plus grande indifférence émotionnelle… mais qu’à cela ne tienne, on ne peut reprocher à Hegarty et sa bande une carence de véracité autant dans l’interprétation, l’exécution et les orchestrations offertes sur ce disque. Antony est un artiste passionné qui crée une musique sensible, qui elle, fait office de miroir reflétant admirablement sa personnalité. Un grand disque live! À fleur de peau!

Ma note : 8/10

Antony And The Johnsons
Cut The World
Secretly Canadian
61 minutes

antonyandthejohnsons.com/

Exprimez-vous!