Critique : Nite Jewel - Real High - Le Canal Auditif

Critique : Nite Jewel – Real High

Quelque temps après les sorties de Liquid Cool et Nite-Funk, Nite Jewel, appelée Ramona Gonzalez, nous propose un nouveau disque qui s’intitule Real High, paru via l’étiquette Gloriette Records. D’ailleurs, on retrouvera des contributions de Julia Holter, Dâm-Funk (avec qui elle a collaboré sur l’EP Nite Funk) et Droop-E. Règle générale, le disque est plutôt bien fait et donne le goût de sillonner les rues pendant ces nuits chaudes d’été. Suffit le froid, on est d’accord là-dessus.

On lance le bal avec In The Nite. Chanson qui fait claquer des doigts instantanément. Pourquoi? En raison de ces petites sonorités électro-pop pétillantes qui vont faire lever la chanson assez rapidement. Toujours dans la catégorie 7up, on apprécie 2 Good 2 Be True, autre titre ensoleillé qui te fera faire quelques grouillades. Pas besoin de téquila ici. On s’entend, vous danserez dès les premières notes. Jewel possède cette manière de construire et de déconstruire des ambiances musicales dynamiques et énergiques. Les lignes de basse sont poussées très loin, les arrangements vocaux sont aériens et c’est très plaisant à entendre. De plus, les percussions sont sous la direction de Rene W. Solomon, une pièce incontournable de l’album. Ça se poursuit avec The Answer qui peut faire lever n’importe quelle fête que tu auras à ton agenda cette semaine. Sans oublier When I Decide (It’s Alright) avec la voix de Julia Holter en choriste. La chimie s’opère très bien entre les deux artistes. Ensuite, on plonge dans un son un peu plus soul avec la piste-titre Real High. Tout est plus lent et lancinant. C’est magnifique.

Cependant, ce qui achale un peu avec Real High est que la proposition reste linéaire. Ça manque un peu d’audace et de variété, je vous dirais. On a cette impression que les arrangements électroniques reviennent souvent aux mêmes endroits dans les chansons… Je vais être franche avec vous, le contenu en soi demeure bien sage en rétrospective. On aurait aimé plus de pépites gazéifiées! Dommage!

Quoi qu’il en soit, Real High de Nite Jewel manque peut-être un peu de peaufinage, mais reste un petit plaisir efficace en électro-pop à se procurer pour les amoureux du genre. À écouter près de la piscine ou sur la route en plein soleil estivale.

Ma note: 6,5/10

Nite Jewel
Real High
39 minutes
Gloriette Records

http://www.nitejewel.com/

Exprimez-vous!

*