Chroniques

Top album 2017 : 25 à 1

Chers mélomanes, c’est la fin de 2017 et comme à chaque année, l’équipe du Canal Auditif s’est réunie pour construire un top 50 d’albums. Nous avons fait des calculs, colligé des données… d’ailleurs, nous nous attendons à recevoir un doctorat honorifique en mathématiques d’Harvard d’un jour à l’autre. Trêve de digressions, voici les 50 albums qui nous ont le plus touchés, émus, fait danser, fait groover et rassasiés en 2017. Joyeux temps des Fêtes et on se revoit pour de nouvelles critiques en janvier!

25. Grandaddy – Last Place

« C’est un retour totalement réussi pour Grandaddy. Ils nous offrent un excellent Last Place qui rappelle pourquoi on les aimait, pourquoi nous les aimons et pourquoi nous allons les aimer. Oui, oui, comme dans la toune de Cabrel. » (LP Labrèche)

La critique complète

24. Eman X Vlooper – La joie

« Un bon exemple que la maturité, ça ne rime pas avec plate. « Mononcle Emmanuel est back » et il est à l’aise dans cette game de jeunes. Je l’annonce, à partir du 25 août, La joie est éternelle. Suffit de la mettre sur replay. » (J. St-Georges)

La critique complète

23. Oxbow – Thin Black Duke

« Écouter Oxbow est un peu comme regarder un grand félin ou un boa : même si on peut les observer longuement sans jamais les voir attaquer ou prendre en chasse, on ressent constamment le potentiel de la puissance qu’ils peuvent déployer à tout moment. » (M. Robitaille)

La critique complète

22. Feist – Pleasure

« Pas de doute, ceux qui avaient adoré Metals continueront de suivre l’artiste avec assiduité. Ceux qui n’en avaient que pour The Reminder ne seront pas rassurés par la trajectoire créative empruntée par la Néo-Écossaise d’origine. En ce qui me concerne, c’est tant mieux. Honnêtement, Feist est une grande auteure-compositrice-interprète. Point. » (S. Deslauriers)

La critique complète

 

21.Slowdive – Slowdive

« 2017 sera donc le grand retour sur disque pour un autre groupe britannique de la mouvance shoegaze. Pour notre grand plaisir, Slowdive est revenu en force avec une suite digne des meilleurs moments des années 90, mais avec une solide production des années 2000. Huit chansons qui feront plaisir aux fans de la première heure, les retardataires (et ils sont nombreux) et une nouvelle génération. » (M. April)

La critique complète

20. Power Trip – Nightmare Logic

« Pas de doute possible, Power Trip nous livre un Nightmare Logic qui ne fait pas dans la dentelle ni dans la broderie, et qui est dans la plus pure tradition des albums thrash métal. Un excellent disque à écouter le volume au fond, qui saura plaire à toutes les brutes de ce monde. » (La Brute du Rock)

Le texte complet

19. Lorde – Melodrama

« Quoi qu’il en soit, après plusieurs écoutes, Melodrama est une véritable réussite. Lorde se dévoile en écrivant de manière juste et réaliste sur des sujets qui ne sont pas toujours roses. Elle décrit ses tribulations et ses principales leçons tirées de sa propre vie de jeune femme avec profondeur, sincérité et authenticité. » (R. Thibault-Vanasse)

La critique complète

18. Philippe B – La grande nuit vidéo

« Dans cet exercice de réflexion sur la fiction et le couple, c’est la maturité et le bon angle de réflexion qui font de La grande nuit vidéo une œuvre particulièrement réussie, et un des meilleurs albums de chanson parut au Québec cette année. L’amour dans sa mécanique quotidienne, brutalement ordinaire, est un sujet trop souvent mal abordé, guetté par le piège de la nostalgie teintée sépia qui tourne à vide. » (J. Roche)

La critique complète

17. Leif Vollebekk – Twin Solitude

« Le genre de record qui te redonne foi en l’humanité. Une galette qui te fait vivre des émotions. Leif Vollebekk ne se trompe pas sur Twin Solitude et te donne envie de réparer des pots cassés, de te coller doucement à un autre être humain dans le froid de février pour te rappeler qu’on a tous un petit cœur qui bat. C’est à ton tour de te faire plaisir. Écoute Leif te chanter de belles ritournelles et profite de ces moments de douceur. » (LP Labrèche)

La critique complète

16. Chelsea Wolfe – Hiss Spun

« Bref, Hiss Spun est une autre excellente production signée Chelsea Wolfe. Cette fille est une valeur sûre. Elle nous fait visiter son abîme et son mal de vivre avec un abandon qui laisse pantois. Encore une fois, ça se hissera dans les hautes sphères des meilleurs albums de l’année en cours. » (S. Deslauriers)

La critique complète

Pages 1 | 2 | 3

2 commentaires

  1. Steve Naud, le 2017-12-21 à 23:18

    Hey la gang! Je ne sais pas si vous être au courant, mais Metacritic a tenu compte du Canal Auditif dans sa compilation des meilleurs albums cette année!

    http://www.metacritic.com/feature/critics-pick-top-10-best-albums-of-2017

    Cool!

Ajouter une réponse Annuler la réponse