Chroniques

Pantera

Far Beyond Driven

pantera_-_far_beyond_driven_frontIl y a vingt ans, j’avais beaucoup plus épais de cheveux sur la tête qu’en ce moment et ils étaient beaucoup plus longs. Il y a vingt ans, j’allais quotidiennement à l’école et mon but premier était de faire rire les filles pendant les cours afin de récupérer le plus de numéros de téléphone possible à la sortie de la classe. Il y a vingt ans, je pouvais manger huit mille calories par jours sans engraisser d’un seul kilo. Il y a également vingt ans, paraissait l’album Far Beyond Driven de l’important groupe métal américain Pantera.

Ça se passait donc le 15 mars 1994. La température extérieure était clémente et je n’avais pas de cours ce matin-là. À moins que ce fût une absence volontaire de ma part? Bah! C’est un petit détail sans réelle signification. Par contre, je ne suis pas certain que mon professeur de l’époque et mes parents accordaient si peu d’importance à ce petit détail. De toute façon, ce qui était vital et primordial pour moi ce jour-là, c’était de me procurer le tout nouvel album de Pantera. C’est que… voyez-vous, l’album précédent du nom de Vulgar Display Of Power avait été pour moi et pour mes amis une grande révélation.

Il était donc neuf heures du matin et je me trouvais devant les portes closes d’une grande chaîne de magasins de disques qui aujourd’hui vend plus de bébelles, de cossins et de bidules que de disques et vinyles. J’attendais impatiemment l’ouverture du magasin qui était prévue pour neuf heures trente. J’attendais encore et encore. Finalement, le commis osa se pointer le bout du nez avec ses clés et ouvrit enfin le magasin. Cette demi-heure d’attente m’a paru aussi longue que deux cours consécutifs sans la moindre pause; tout ça sans que je réussisse à placer une minuscule blague pour charmer la gent féminine. Un véritable enfer!

Selon mes souvenirs, une fois le disque acheté, moins de quatre minutes ont suffi pour déballer le disque et l’insérer dans le lecteur CD de ma rutilante Porsche 911 Turbo de l’année. Quoi que c’était probablement une Volkswagen Golf 1986 de couleur bordeaux. Je ne suis plus certain…

Ma magnifique voiture était dotée d’enjoliveurs de roues de treize pouces et se démarquait quelque peu par une rouille visible dans les ailes avant et arrière. Elle avait aussi la fâcheuse manie de consommer beaucoup trop d’huile. Mais ça, c’est une autre histoire.

Bref, le lecteur CD d’origine (combiné à mes haut-parleurs de qualité quelconque) m’a prescrit une musique intense, rythmée et agressive dès les premières secondes du disque. Ça a été instantanément le coup de foudre. Peut-être devrais-je m’absenter à l’école demain me suis-je alors dit?

Bon, pour ceux et celles qui s’inquiètent, je vous rassure, je suis finalement retourné à l’école et j’ai réussi mes cours. J’ai peut-être même embrassé deux ou trois filles au passage.

Vingt ans plus tard, je réécoute Far Beyond Driven et ça me plaît encore. Bien sûr, mon enthousiasme de l’époque s’est estompé un brin, mais je dois admettre que pour l’avoir écouté de nouveau tout récemment, je me suis retrouvé à faire du air guitar de même qu’à faire du headbanging comme à l’époque. Bon, avouons-le, c’était un peu moins endiablé qu’il y a deux décennies!

Même après toutes ces années écoulées, le chanteur Phil Anselmo me hurle ses paroles en lettres majuscules dans les tympans avec autant de rage. Les frères Vinnie Paul Abbott et le regretté Dimebag Darrell Abbott sont toujours aussi puissants sur leurs instruments. Quant à lui, le bassiste Rex Brown possède toujours un son de basse ravageur et est encore autant mésestimé que dans le passé. La sitedemo.cauction de l’album passe plutôt bien l’épreuve du temps et la pochette est toujours aussi laide…

Et voilà, c’est ici que je vous laisse. C’est que je dois me raser la barbe qui pousse maintenant trop vite. De plus, je dois payer deux ou trois comptes qui reviennent chaque mois, beaucoup trop rapidement. Je dois aussi contacter mon planificateur financier, car j’ai quelques petites questions pour lui.

Simonaque que le temps passe vite…

Pantera
Far Beyond Driven
FastWest Records
56 minutes
Paru en 1994

1. Strength Beyond Strength
2. Becoming
3. 5 Minutes Alone
4. I’m Broken
5. Good Friends And A Bottle Of Pill
6. Hard Lines, Sunken Cheeks
7. Slaughtered
8. 25 Years
9. Shedding Skin
10. Use My Third Arm
11. Throes Of Rejection
12. Planet Caravan

pantera.com