Chroniques

Les EP de décembre

CERBÈRE – ÇA DONNE 1 IDÉE!

Ce trio de stoner rock bien québécois est né le soir de l’Halloween 2011. Formé de Fabrice Boutin (guitare et voix; faisant également parti de Messieurs Dames et Seahorse Plumbers), Alex Lachance (batterie et voix) et Alex Pépin (basse et voix; aussi des In And Outs), Cerbère est arrivé un peu plus tôt cette année avec ce maxi crasse dénonçant les absurdités et la bêtise humaine dans un joual pas piqué des vers. Vous y trouverez des relents de Gros Mené, une affiliation naturelle puisque les deux tiers de la formation vient du Lac St-Jean.

cerbere.bandcamp.com

CROSSES – EP ++

Crosses est un trio qui en est à son deuxième maxi. Formé de Chino Moreno (Deftones), de même que son ami d’enfance Shaun Lopez (Far) et de Chuck Doom, la formation offre un rock industriel très ambiant. Ce n’est pas sans rappeler l’autre projet de Moreno : Team Sleep. Alliant la voix atmosphérique et langoureuse du chanteur de Sacramento et des compositions sonores riches et texturées, la bande fait suite au premier EP paru en 2011. La progression est notoire et le style se développe très bien et s’enracine dans un monde particulier et hypnotique.

www.crossesmusic.com

DANIEL ROSSEN – SILENT HOUR / GOLDEN MILE

Daniel Rossen est un multi-instrumentaliste de Californie mieux connu pour sa place au sein de la formation Grizzly Bear. Cette collection de chansons était d’abord des compositions de Rossen pour le nouvel album du groupe mais comme Grizzly Bear devenait de plus en plus collaboratif dans la création, il a préféré les faire paraître en son nom personnel. Bercé dans des mélodies finement ciselées, se situant entre le rock et le folk, Silent Hour / Golden Mile fera le bonheur des fans du talentueux musicien. Notons la magnifique Saint Nothing et son dépouillement sonore, partagé entre un piano, quelques ambiances délicates, et la voix de Rossen. Du bonbon!

warp.net/records/daniel-rossen

JESUS CHRIST FASHION BARBE – JESUS CHRIST FASHION BARBE

Paru il y a maintenant un an, ce maxi de la formation française s’est frayé un chemin jusqu’à nos oreilles en août 2012 lors de leur passage au Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscaminque. Faisant un rock lo-fi et très inspiré du folk, le trio offre une collection de sept titres nettement entraînants aux sonorités dépouillées. Tout droit sorti de Caen en France, le groupe travaille présentement à son premier opus. En attendant, vous pouvez vous faire la dent sur ce maxi et les mélodies crées sauront vous accrocher un sourire au centre de la barbe.

jesuschristfashionbarbe.bandcamp.com/album/jesus-christ-fashion-barbe

THE MELVINS – THE BULLS AND THE BEES

La formation mythique a été particulièrement active cette année : sortie d’un maxi en mars, parution de leur 19e album studio titré Freak Puke en juillet et tournée des 51 états américains en 51 jours. Bref, rien n’arrête les vieux routiers qui prouvent encore une fois que la seule emprise que l’âge détient sur eux est le changement de couleur des cheveux de Buzz Osbourne. Contrairement à Freak Puke, ce maxi a été enregistré en formation complète, c’est-à dire avec les deux musiciens de Big Business. On retrouve le son tant prisé élaboré habilement par ces légendes du rock. Un maxi qui en vaut vraiment la peine!

www.scionav.com/collection/917

THE ANTLERS – UNDERSEA

Cet été, The Antlers a fait paraître un maxi qui fait suite à leur dernier album studio : Burst Apart, paru en 2011. Le titre est très à propos, puisque les mélodies semblent immergées; un peu comme si une force les tiraient vers le bas, mais que l’objet descendait très, très progressivement. Baigné dans une sonorité riche, la voix de Peter Silberman nous atteint comme si elle avait dû traverser le cosmos. Un EP en douceur pour bercer les jours de pluies et la grisaille du temps froid qui sévit à la fin de l’automne.

antlersmusic.com

TNGHT – TNGHT

TNGHT est formé des sitedemo.caucteurs Hudson Mohawke, un écossais, et de Lunice, un montréalais. Suite à la sortie du maxi, les mondes de l’électronique et du hip-hop se sont enflammés après avoir écouté les rythmes accrocheurs et effrénés du duo… et on comprend facilement pourquoi! Voilà deux jeunes compositeurs qui n’ont pas peur d’innover. À la manière des Diplo et Major Lazer de ce monde, voilà de quoi faire danser les foules de hipsters dans les clubs un peu partout à travers la planète.

warp.net/records/tnght

Exprimez-vous!