La liste du Canal Archives - Le Canal Auditif

7 applications de musique gratuites pour ton téléphone mobile

Des applications pour mobiles, il y en a des centaines et des centaines. Comment se retrouver à travers le fouillis? Nous vous faisons quelques suggestions d’applications gratuites que vous devriez télécharger sans plus attendre. Préparez vos données les amis!

1 – Livetoune

Livetoune vient tout juste de lancer son application mobile! Vous pouvez y voir des performances qu’ils ont tourné avec des artistes de la relève. De plus, vous pouvez aussi revoir les émissions de Plaque Tournante animée par Marc-André Mongrain de Sors-tu.ca et notre LP Labrèche national. N’est-ce pas magnifique? Ça ne s’arrête pas là. Le plus intéressant est que l’application vous offre aussi une option « réalité augmentée ». Qu’est-ce que cela veut dire? Eh bien, un peu partout à travers Montréal, il y a des affiches sur lesquelles tu peux découvrir du contenu exclusif. Joie!

Vous pouvez vous la procurer ici.

Télécharge l'appli Livetoune pour découvrir en vidéo des nouveautés musicales! 🎧 Avec la réalité augmentée, vit un moment unique! L'appli est disponible sous Android et iOS.Pour Android, clique ici 👉 http://bit.ly/LivetouneApp_AndroidPour iPhone et iPad, c'est par là 👉 http://bit.ly/LivetouneApp_iOS

Posted by Livetoune on Tuesday, November 14, 2017

 

2 – Bandsintown

Y a-t-il quelque chose de plus frustrant que de manquer le passage d’un groupe qu’on aime par sa ville? Avec l’application Bandsintown, c’est maintenant chose du passé. Vous recevrez des alertes lorsqu’un groupe que vous aimez annonce une tournée dans votre ville et vous y trouverez aussi le lien vers la billetterie. Un peu plus, ils vont vous chercher un café avec ça. Vous êtes un artiste ou un gérant? Ils ont aussi quelque chose pour vous!

Vous pouvez vous la procurer ici.

3 – CISM

Vous aimez CISM, mais comme bien des mélomanes, vous n’avez pas d’automobile? Et puis ce n’est pas toujours facile d’être assis au volant à l’heure de son émission préférée. Vous avez encore un radio à la maison? BRAVO. Pour tous les autres, vous pouvez utiliser l’application CISM pour retrouver l’émission de votre choix et l’écouter en baladodiffusion. Que vous soyez plus hip-hop, punk ou métal, il y en a pour tous les goûts.

Vous pouvez vous la procurer ici.


 
 

4 – TuneIn Radio

Vous trouvez qu’une seule station de radio, c’est trop contraignant? Alors, TuneIn Radio est pour vous. Cette application vous permet d’écouter des radios d’un peu partout à travers le monde. Que vous soyez fan de KEXP, France Inter ou encore Radio-Canada, vous les trouverez sur cette application très complète. Et si jamais, vous en avez marre d’écouter de la musique, vous avez aussi accès à des podcasts et des chaînes d’actualités!

Vous pouvez vous la procurer ici.

Pages : 1 2

Les 10 albums à surveiller en août 2017

Dead Cross – Dead Cross (4 août)

Dead Cross est un nouveau groupe de punk hardcore à apparaître sur la scène californienne. La formation est composée de membres qui ont tous fait leurs preuves auparavant : Mike Patton (Faith No More et Fantômas), Mike Crain (Retox), Justin Pearson (Retox et Head Wound City) et Dave Lombardo (ex-Slayer et Fantômas). Patton est toujours aussi excentrique et ses maniérismes vocaux collent à merveille à la musique brutale du groupe.


 
 

Oneohtrix Point Never – Good Times OST (11 août)

Le musicien Danien Lopatin lancera à la mi-août la trame sonore du film Good Times, un drame judiciaire réalisé par Ben et Josh Safdie et qui a été sélectionné pour la compétition officielle de la Palme d’Or à Cannes. D’ailleurs, Oneohtrix Point Never a remporté le prix de la meilleure trame sonore de film pour celui-ci lors du festival. En attendant le reste de l’album, vous pouvez vous remplir les oreilles de la touchante et émouvante The Pure and the Damned sur laquelle chante Iggy Pop.


 
 

Photay – Onism (11 août)

Photay est le nom de scène d’Evan Shornstein. Ce jeune compositeur de musique avait fait tout un tabac avec son premier EP en 2014. Voici qu’il lancera un premier album en bonne et due forme, le 11 août prochain. Si l’on se fie aux simples parus à ce jour, le jeune homme réussi toujours à naviguer dans les eaux de l’électronique d’avant-garde tout en y insérant un minimum de mélodie. C’est très convaincant.


 
 

Cloakroom – Time Well (18 août)

Cloakroom est un groupe à la mélancolie pesante qui avait fait paraître le très appréciable Further Out en 2015. Voici qu’ils reviennent avec Time Well qui semble se poursuivre dans la même veine de tristesse distorsionnée. Seedless Star exulte ce son qui se se rapproche des chansons plus douces de Deftones et celles des groupes emo des années 90 comme Sunny Day Real Estate et Pedro The Lion.


 
 

Grizzly Bear – Painted Ruins (18 août)

Le groupe américain Grizzly Bear s’apprête à lancer son 5e album, Painted Ruins, en août. Ceux qui avaient très bien fait sur Shields sauront-ils offrir un autre album d’aussi grande qualité? Quatre simples sont apparus sur le net dans les deux derniers mois et à date, on peut dire que c’est très satisfaisant pour les tympans. Leurs mélodies vocales sont toujours aussi riches, leurs trames originales et leur son nuancés.


 
 

Pages : 1 2

Le prix hommage RIDEAU : Les Cowboys Fringants

Les Cowboys Fringants recevront le prix hommage de RIDEAU le 16 février prochain. Tu ne sais pas ce qu’est RIDEAU? C’est le Regroupement indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis. Grosso modo, si tu as été voir un spectacle d’un artiste dans une salle de spectacle au Québec, il y a de grosses chances que ce soit un membre de cette association. Lors de la Bourse RIDEAU, un événement qui met en contact les artistes et les diffuseurs, ils offrent un prix hommage à un artiste qui a su rouler sa bosse dans les différentes salles de spectacles. Si tu n’as jamais assisté à une prestation des Cowboys Fringants, tu ne peux pas comprendre à quel point c’est une expérience unique. Ceci devrait soit te faire revivre de beaux moments ou te donner envie de t’acheter un billet dans les prochains instants. Voici 10 spectacles et moments marquants de la carrière des Cowboys.
 

La brasserie La Ripaille (août 1996)

En 1996, un jeune Jean-François Pauzé et un svelte et imberbe Karl Tremblay participent à un concours amateur à la brasserie La Ripaille à Repentigny. Ceux-ci font la demi-finale et convainquent Marie-Annick Lépine de venir jouer du violon en leur compagnie. Par la suite, elle embarquera Jérôme Dupras dans l’aventure, qui a son tour convaincra un certain batteur comique du nom de Dominique Lebeau. Voici un petit vidéo d’anthologie où la paire originale offre une version brute de Gaétane. On apprécie déjà le dévouement des fans qui crient énormément.


 
 

Le Zest (finale des Francouvertes en 2000)

En 1999-2000, Les Cowboys Fringants tentent une percée montréalaise. Fort de deux excellents albums : Sur mon canapé et 12 grandes chansons, ils s’inscrivent au concours Les Francouvertes. Ils terminent deuxièmes derrière Loco Locass, comme quoi l’engagement était dans l’air du temps! Peu de temps après avoir participé à la finale, ils lanceront l’album Motel Capri.
 

Le Spectrum et le Metropolis en décembre 2002 (Attache ta tuque!)

Après le succès de Break syndical, Les Cowboys Fringants décident d’enregistrer un premier album live lors de deux spectacles donnés au Spectrum et au Metropolis. À ce moment, la bande jouit d’une popularité grandissante surtout dans les Cegep et les universités du Québec. Une armée de fans fidèles suit alors le groupe partout où il passe et cela donne des moments incroyables. Aller voir les Cowboys, c’est un peu faire une sortie en famille. Les gens dansent, chantent les paroles et vouent un culte au groupe.
 

Le Centre Bell (30 décembre 2003)

Le 30 décembre 2003, le groupe remplit le Centre Bell. Oui, tu sais ce que même Arctic Monkeys et The Black Keys ne réussissent pas à faire. Dumas assure la première partie et Les Cowboys Fringants invitent les gens pour une grande fête. Notre LP Labrèche national y était : « pendant un moment de calme, Karl a demandé à tout le monde de s’asseoir pour qu’on jase de la tournée et de la folie des derniers mois. C’était ça les Cowboys, une grande famille. Imagine le parterre du Centre Bell au complet qui s’assoit pour écouter un chanteur parler de la fin d’une tournée. C’était complètement absurde. C’était aussi la dernière journée qu’Isabelle Lachance qui travaillait avec eux et on a tous crié : on t’aime Isa ensemble. 20 000 personnes qui crient le nom d’Isabelle en même temps, c’est quelque chose. » Par la suite, sur Awikatchikaen la foule s’est soulevée de plus belle et a repris la danse et les chants. Un spectacle mémorable immortalisé sur DVD.


 
 

Les 14 spectacles de suite à La Tulipe (17 janvier au 22 février 2005)

En début d’année 2005, alors qu’ils ont le vent dans les voiles, Les Cowboys Fringants font 14 spectacles à La Tulipe qu’ils remplissent aisément. Cette fois-ci, ils sont portés par le succès de La Grand-Messe qui leur a permis de cimenter leur popularité. Les Cowboys Fringants ne sont plus seulement un groupe pour les jeunes, il y a de tous les âges qui viennent les voir. Ça n’empêche pas les salles de sentir le tabac qui fait rire.
 
 

Pages : 1 2

Sam Roberts en 10 chansons

Les 16 et 17 décembre prochain Sam Roberts sera en concert au Théâtre Corona en compagnie d’Hollerado. Pour bien se préparer à une soirée qui saura satisfaire notre appétit musical, voici 10 chansons qui couvrent la carrière du musicien originaire de Pointe-Claire.
 
 
 
 

Brother Down


 
 

Don’t Walk Away Eileen


 
 

Where Have All The Good People Gone?


 
 

Hard Road


 
 

Bridge To Nowhere


 
 

Them Kids


 
 

I Feel You


 
 

Let It In


 
 

We’re All In This Together


 
 

If You Want


 
 

Pour y assister.

Top 10 Dillinger Escape Plan

Le groupe hardcore Dillinger Escape Plan fermera les livres sur une longue carrière bien remplie pour une formation avec un son aussi violent. D’ailleurs, les spectacles de DEP sont d’une rare intensité et les membres du groupe se sont souvent retrouvés sur une civière après avoir trop donné. Après de nombreuses dents de perdus, des membres cassés et même une balle dans la tête, la formation a décidé de mettre un terme au projet avec un ultime album: Dissociation. En attendant la critique, nous vous proposons un top 10 des meilleures chansons de DEP. Et vous? Quelles sont les vôtres?

1. Panasonic Youth (Miss Machine)

2. 43 % Burnt (Calculating Infinity)

3. Lurch (Ire Works)

4. Prancer (One of Us Is The Killer)

5. Hollywood Square (Irony Is A Dead Scene)

Pages : 1 2