Hip Hop / Rap Archives - Page 24 sur 24 - Le Canal Auditif

Kanye West & Jay-Z – Watch The Throne

Le rap jouant sur l’égo et l’apparence plus souvent que sur la performance et la profondeur des textes; la question de savoir qui est le roi du genre revient à tous les quatre ou cinq ans. Depuis les années 80, dans les haut-parleurs des « ghettos-blasters », se sont succédés les Run-DMC, MC Hammer, Beastie Boys, Public Enemy et autres Eminem. Actuellement, les amateurs du genre penchent soit pour les beats et boucles entraînantes de l’américain Jay-Z ou pour la musique tonitruante, pompeuse et orchestrée de Kanye West.

Mais pourquoi toujours devoir choisir? Les deux hommes aux égos plus gros que le Stade Olympique ont compris : travailler ensemble, le temps d’un album et d’une tournée (un arrêt à Montréal est prévu le 22 novembre) est la meilleure façon de s’assurer d’obtenir l’attention de tous les amateurs de rap en même temps. Au titre bien choisi et bien senti de Watch The Throne, les arrangements du roi américain rejoignent et englobe la voix du déjà prince du rap anglais. Oui, c’est pompeux. Oui, c’est vulgaire, mais c’est également drôlement efficace et assumé!

Dès les premières notes de No Church In The Wild jusqu’à la dernière boucle de The Joy, les 16 chansons qui composent le disque rivalisent d’ingéniosité pour séduire les oreilles et, évidemment, les hanches. Il y a bien quelques faiblesses (Made In America est beaucoup trop cadré pour les radios commerciales et Primetime trop simple, en manque de jus énergisant), mais elles sont rapidement oubliées par le grand nombre de bons beats.

Avec ces deux monstres du rap dans une même salle d’enregistrement, on aurait pu croire à une bagarre de titans pour l’obtention du micro et du dit trône… Mais, surprise, il en est rien. Jay-Z et Kanye West ont même laissé une grande place aux collaborations et aux échantillonnages. Sont ainsi présents, entre autres, les Frank Ocean, Mr. Hudson et, bien évidemment, Beyoncé, qui fait littéralement décoller l’album, sur la deuxième chanson au titre de Lift Off.

Côté échantillons, on pense à la magnifique Otis, où la voix en boucle d’Otis Redding se mêle à celle de Jay-Z et Kanye, donnant une saveur rétro-soul-jazz des plus intéressantes. On pense aussi à la finale de ce disque, The Joy, où la douce voix de Curtis Mayfield, vient (enfin) calmer les ardeurs des deux rois du rap. On ne veut pas vendre la peau de l’ours, mais ça sent l’album rap de l’année, ce Watch The Throne.

Ma note : 3,5/5

Kanye West & Jay-Z
Watch The Throne
Universal Music
70 minutes

watchthethrone.com