Chroniques Archives - Page 137 sur 146 - Le Canal Auditif

10 chansons d’amour

HeartGuitAh! La St-Valentin! Fête commerciale par excellence où les chocolatiers et fleuristes font le plein de liquidités, où les hommes mariés (ou en concubinage) ont le devoir de ne pas oublier d’offrir un présent à la tendre moitié sous peine de recevoir un solide coup de rouleau à pâtes derrière le crâne. Bien sûr, on exagère complètement!

Puisqu’au Canal Auditif, toute célébration dite commerciale (superficielle ou non) s’accompagne de musique, nous vous proposons notre liste bien incomplète de nos 10 chansons d’amour préférées. Quelles sont les vôtres?

Bonne écoute et bonne St-Valentin!

1. Tu m’aimes-tu? – Richard Desjardins

 

2. Do You Realize?? – The Flaming Lips

 

3. Nick Cave & The Bad Seeds – (Are You) The One That I’ve Been Waiting For?

 

4. Radiohead – All I Need

 

5. Tindersticks – Until The Morning Comes

 

6. Lisa LeBlanc – Kraft Dinner

 

7. Scout Niblett – What Can I Do?

&nbsp:

8. There Is A Light That Never Goes Out – The Smiths

 

9. Fade Into You – Mazzy Star

&nbsp:

10. Don’t Let Me Go – Mikal Cronin

Les EP de janvier

MAT VEZIO – MAT VEZIO

a3846040832_10Mat Vezio est peut-être pour certains un illustre inconnu, mais celui-ci officie ou a officié à la batterie pour plusieurs artistes que vous connaissez de nom: Gabriella Hook, Navet Confit, Ludo Pin, Marcie, Dany Placard, L’Indice et Lac Estion. Bref, il a côtoyé bien des musiciens. Cette fois-ci, c’est à son tour de s’exprimer. Voici un premier maxi de trois chansons qui se veut un avant-goût d’un album à paraître en 2014. C’est également son moyen de financement. Honnêtement, il faut le dire, c’est un moyen qui sonne drôlement bien. Sa pop est accrocheuse sans jamais être racoleuse. Photorama constitue un très bon exemple, car la mélodie principale est entraînante, mais cela n’empêche pas Vezio de nous envoyer par la tête d’amples guitares réverbérées. Un gars à surveiller.

matvezio.bandcamp.com/

OMOH – HOURS OF SUNSHINE

a3856414243_10Omoh est un duo électro-pop français formé de Clément Agapitos et Baptiste Homo. Paru en septembre dernier en France, Hours Of Sunshine offre une synth-pop influencée par des groupes tels que Metronomy. On sent le même souci d’être dans la sphère musicale du rêve. Contrairement au groupe anglais, le duo français laisse de côté l’élément rock pour se concentrer sur le côté synthétiseurs. On est clairement dans un univers dominé par les claviers et le travail de studio. La pièce-titre est sans doute la plus intéressante et la plus travaillée. On y retrouve un côté majestueux qui colle très bien à leur musique.

www.omoh.fr/

THE PIXIES – EP 2

pixies-ep2Oh my my, si vous vous attendiez à du bon Pixies, vous allez être déçus les amis même si ce ne sont pas toutes les pièces qui sont imbuvables sur la galette. Magdalena est de loin la pièce la plus appréciable de ce deuxième maxi en moins d’un an pour la formation originaire Boston. Par contre, vos oreilles risquent de saigner à l’écoute de Blue Eyed Hexe qui ressemble plus à un tube d’AC/DC dans les années de Back In Black… ça vous donne une idée. Bref, ça fait un peu mal au cœur d’entendre cette maladresse musicale du groupe qui nous a offert autant d’excellentes pièces.

www.pixiesmusic.com/ep2-row/

https://www.youtube.com/watch?v=OwbzhmS4VDQ

MACHINEDRUM – VIZION

machinedrum-vizionMachinedrum a fait paraître en 2013 un album salué par la critique (il s’était même hissé dans le top de notre collabo Pat Felton). Voici que Machinedrum fait paraître des pièces inédites de son album. Vous pouvez même l’obtenir gratuitement en devenant un «Vapor City Citizen» sur son site web. En fait, c’est à travers un concept de quartiers à l’intérieur d’une ville que Travis Stewart propose de livrer son nouveau matériel et Vizion en est le premier rejeton. Un maxi qui se tient beaucoup plus du côté ambiant que du côté rythmé du producteur. Les fans y trouveront du nouveau matériel qui les ravira. Par contre, les non-initiés préféreront commencer par son opus de l’année dernière: Vapor City!

machinedrum.net/

MELT MOUNTAIN – MELT MOUNTAIN EP

a1315836649_10L’année dernière nous vous avions présenté un groupe originaire de Grèce nommé Tango With Lions. Voici que la filière grecque en rajoute avec Melt Mountain qui propose un indie rock psychédélique plutôt rythmé. C’est accrocheur et la voix est plongée dans une réverbération qui donne l’impression qu’elle vient de loin. Si ceci est un premier pas, c’est loin d’être inintéressant. On retrouve une énergie musical qui rappelle la Californie, ce qui n’est pas sans rappeler qu’outre les problèmes économiques de la Grèce, c’est d’abord et avant tout un pays situé sur le bord de la Méditerranée et que le soleil y plombe à souhait.

www.inner-ear.gr/en/releases/artist/73-melt-mountain

GRINDI MANBERG – FANTASIZED LUMBERTON

Directement de la magnifique ville de Reims, Grindi Manberg est une formation alternative qui affectionne les guitares dissonantes et les ambiances éthérées. C’est une bonne dose de mélancolie bien assemblée que nous offre le groupe. Vous trouverez tous ces éléments dans la pièce Mimosa Cure qui se défend très bien. Au travers cette mélancolie évoquée, on nous offre aussi un Lisbon aux rythmes cadencés et accrocheurs. On entend l’influence de certains groupes new-wave, l’ensemble nimbé d’une voix haute perchée qui rappelle Girl Talk. Les fans d’électro-pop y trouveront un artiste à se mettre dans les oreilles.

www.facebook.com/grindimanberg

WhoMadeWho: un secret trop bien gardé

121Un mécanicien dirait de leur musique que tout baigne dans l’huile… Un médecin dirait que tout va bien et de ne rien changer a leurs bonnes habitudes. Le menuisier dirait, quant à lui, que tout est au niveau dans leur musique. Le policier dirait sûrement que tout est en ordre et en règle. Pour ce qui est d’un politicien, il dirait fort probablement un mensonge… Le curé dirait d’eux que le petit Jésus leur a tout donné pour réussir. Pour ma part, je pense que leur musique est excellente, bien ficelée et pas assez connue. De qui je parle? Je parle du trio danois WhoMadeWho.

Ce groupe s’est formé à Copenhague en 2003. Whomadewho détient à son actif déjà cinq albums de qualité. Leur style musical est un mélange de dance-punk, de new wave, d’indie-rock, d’électro et de pop intelligente. Disons que leur proposition musicale pourrait être avantageusement comparée à des artistes comme LCD Soundsystem, Poni Hoax et Datarock.

Vous êtes surpris de voir que votre Brute du Rock écoute autre chose que de la musique de pouilleux? Et bien, sachez que je suis un homme rempli de surprises. Sachez aussi que je possède un postérieur de qualité supérieure qui adore se faire dandiner sur cette musique danoise. Leurs ritournelles déclenchent chez moi de sublimes déhanchements qui ont pour effets de stimuler l’acuité visuelle de la gent féminine au maximum. Après de telles performances de danse, les demoiselles sont généralement si excitées de me voir qu’elles…

BIP! BIP! BIP! BIP! (son de cadran qui sonne trop fort)

Oups! Excusez-moi! Je m’étais endormi et j’étais en plein rêve.

Je pèse immédiatement sur le bouton «snooze». Je veux me rendormir illico. Mon rêve commençait à être érotique pis j’aimais ça. Donc, où en étais-je rendu? Ah oui! Je disais que les filles sont habituellement très excitées à me voir faire de tels mouvements de bassin et qu’elles adorent me regarder me faire aller le popotin pendant que simultanément elles se car…

BIP! BIP! BIP! BIP! (Encore le satané cadran qui fait des siennes. C’est toujours trop rapide avant que le cadran sonne de nouveau. Décidément, pas moyen d’avoir l’air sexy devant les jolies demoiselles)
Revenons donc à la frustrante réalité…

Que dire de leur musique? Disons simplement que l’emphase est souvent mise sur les grooves de basse qui sont hyper accrocheurs. La basse est sèche, mais très vivante et rythmée. La batterie est souvent simple, mais est jouée pour faire taper du pied et bouger les hanches. Idéalement celles des filles et non les miennes. Le jeu du guitariste est assez diversifié et bien exécuté. Les claviers sont brillamment exploités et ne me tapent pas du tout sur les nerfs; ce qui est plutôt rare pour une brute avec un cœur de pierre comme moi. Les mélodies sont efficaces, opérantes et parfois même touchantes. D’ailleurs, la voix me rappelle très souvent celle de Joshua Homme du groupe Queens Of The Stone Age. À propos, ce groupe de stoner-rock californien a déjà joué en concert une pièce de Whomadewho et cela leur allait très bien.

Mais avec quel album faut-il débuter, me demandez-vous? Si vous avez envie de danser, lâcher votre fou ou animer un party, allez-y avec leur premier album simplement nommé WhoMadeWho. Il est paru en 2005. Si vous recherchez des pièces mieux construites et sur lesquelles les mélodies sont plus à l’avant-plan, allez-y avec The Plot. Cette galette est parue en 2009. Et si vous préférez le côté plus new wave contemporain qu’ils ont à offrir alors vous pouvez vous attarder sur Brighter paru en 2012.

Sur ce, regardez bien le vidéoclip au bas de la page. Il est magnifique et il mérite d’être vu et entendu. Ces chansons se retrouvent sur l’album Brighter. Vous allez voir, ce sont de grands artistes.

Et bien voilà, c’est ici que je vous laisse, car le sommeil me rattrape à nouveau. En espérant reprendre mon rêve là où je l’avais laissé. J’étais rendu là où les demoiselles retiraient leurs petites cu… ZZZZZZzzzzzz…………

www.whomadewho.dk

Faire la fête avec Supersuckers

supersuckers_webAvec l’arrivée de l’Internet et des nouvelles technologies, presque plus rien ne peut nous surprendre. La preuve? Vous ne vous en souvenez probablement pas mais vous m’avez déjà interviewé. Oui, oui, moi, La Brute du Rock… et au sujet du groupe Supersuckers. Vous êtes surpris? Pourtant en voici la preuve…

Vous: Ça va bien La Brute du Rock ce matin?

Brute du Rock: Oui bien merci. Quoique la nuit ait été particulièrement courte. Hier soir j’ai pris quelques gins-tonics de trop, je pense! Ha! Ha! Ha! Ha! (rire nerveux de gars lendemain de brosse qui se tient maladroitement devant vous, qui êtes complètement à jeun, rayonnant et très bien préparé pour l’entrevue)

Vous: De quel artiste as-tu envie de nous entretenir aujourd’hui?

BR: Pour faire suite à ma soirée d’hier, j’aimerais bien vous parler d’un groupe qui aime faire le party et qui nous propose de l’excellente musique pour faire la fête. Il s’agit de Supersuckers. Un groupe de Tucson en Arizona qui s’autoroclame «The Greatest Rock ‘n’ Roll Band in the World». S’il y a quelque chose que j’aime bien dans leur cas, c’est bien leur humour et leur sens de l’autodérision. Ils ne se prennent clairement pas au sérieux.

Vous: Quel genre de musique nous offrent-ils?

BR: Leur style principal est le punk rock’n’roll garage avec un brin de blues. Ils flirtent aussi avec le country. Ils ont même un album country qui est carrément superbe. Il est titré Must’ve Been High. Un vrai bijou dans le genre.

Vous: Parle-nous des autres albums du groupe?

BR: Je les ai découverts en 1994 avec leur disque La Mano Cornuda. Je l’ai tellement écouté à l’époque. Je l’écoute encore à l’occasion. Ils avaient déjà deux albums au compteur à cette époque. Deux albums particulièrement punks. Ceci étant dit, mes préférés sont ceux parus en 1999 nommé The Evil Powers Of Rock’N Roll et plus particulièrement celui de 2003, baptisé Motherfuckers Be Trippin’. Sur ces galettes ils sont à leur apogée, je crois. C’est fougueux, accrocheur et leur énergie est très contagieuse. Je ne peux m’empêcher de taper du pied et de sourire. C’est le genre de groupe qui me rend très heureux. Un peu comme après mon dixième gin-tonic hier soir. Mais ça, c’est une autre histoire! Ha! Ha! Ha! Ha! (encore un rire nerveux… vous êtes franchement intimidant)

Vous: Pour ceux qui ne connaissent pas Supersuckers, à quels autres groupes peux-tu les comparer?

BR: Euh… (Hésitation de gars fatigué, mais qui pourtant connaît la réponse.) The Reverend Horton Heat, Nashville Pussy, Mudhoney, Buttholes Surfers, Social Distorsion, Ramones, The Hives.

Vous: Sur quelle étiquette sont-ils?

BR: Ils ont débuté leur carrière sur l’importante étiquette Sub Pop. Au bout de cinq albums, ils ont décidé de fonder leur propre étiquette nommée Mid-Fi Records. D’ailleurs, j’aime beaucoup le slogan de la compagnie: «It’s not hi-fi, it’s not low-fi, it’s Mid-Fi and it’s pretty good».

Vous: Et en spectacle, sont-ils bons?

BR: De vraies bêtes de scènes. C’est là qu’ils sont à leur mieux. Ils ont beaucoup de plaisir et ils savent le transmettre à la foule. Ils exécutent les chansons parfaitement, tout en les modifiant ici et là. Entre les morceaux, le très charismatique chanteur-bassiste Eddie Spaghetti nous divertit habilement avec de bonnes blagues parfois bien salées ou grivoises. Il aime aussi utiliser tous les clichés possibles et imaginables du rock pour les tourner en dérision. Pas de doutes, ils sont très drôles et solides sur scènes.

Vous: C’est déjà tout. Merci à toi La Brute du Rock pour ces informations intéressantes et pertinentes à propos de Supersuckers. J’aime beaucoup ce que tu fais. À bientôt j’espère!

BR: Merci à vous de m’avoir permis de m’exprimer sur ce groupe. Ça été bien plaisant. On remet ça quand vous voulez. Sur ce, je m’en vais prendre un grand verre d’eau pis deux pilules pour contrer l’abominable mal de tête que j’ai actuellement. Maudite boisson… et en passant le groupe a fait paraître cette semaine Get The Hell. C’est le vieux sénile à Deslauriers qui en fera la critique!

supersuckers.com

Les EP de décembre

SIMON KEARNEY – EP

a1581624732_2À 17 ans, vous faisiez quoi? Simon Kearney, lui, enregistre son premier maxi avec Antoine Gratton. C’est une pas pire façon de rentrer dans l’âge adulte, tout de même. Celui-ci sait se débrouiller avec une guitare et son maxi de quatre pièces le prouve avec aplomb. On reconnaît aussi la griffe rock’n’roll de Gratton, mais ce n’est jamais au détriment du travail ou de la personnalité du jeune de L’Ancienne-Lorette. Ça s’écoute bien et ça donne envie de taper du pied!

spheremusique.com/simonkearney/

THE BLUEBIRDS – EP

a3032844858_2The Bluebirds est une bande de Gaspésiens établis à Montréal et qui font dans le rock’n’roll assez facile d’écoute. On compte dans leurs rangs Marc-Olivier Audet (voix et guitare), Kevin L’Italien (guitare), Francis Lacelle (basse) et Julien Cyr (batterie). Right Or Wrong, pièce qui ouvre le maxi est une des meilleures pièces du quatuor. Si le groupe a encore des croûtes à manger, on sent tout de même qu’il possède un bon sens de la mélodie. On dit d’eux qu’ils sont supra énergiques sur scène.

thebluebirds.bandcamp.com/

CHOSES SAUVAGES – LATE NIGHT EP

a4165765142_2Chose Sauvage est un nouveau venu dans le paysage musical montréalais. Formé des multi-instrumentalistes Félix Bélisle, Marc-Antoine Barbier, Tommy Bélisle et Philippe Gauthier-Boudreau, le quatuor créé un indie-pop-électro chanté à la fois en anglais et en français. Le groupe possède un certain don pour la mélodie bien que le maxi nous fait passer à travers un grand nombre de styles différents. Cela rend l’écoute légèrement déroutante, mais n’en reste pas moins qu’ils sont talentueux. Marie, avec son rythme contagieux et ses sonorités riches, ne laisse certainement pas indifférente.

chosessauvages.bandcamp.com/

PIERRE LAPOINTE – LES CALLAS

cover_lescallasPierre Lapointe a fait paraître un peu plus tôt cette année Punkt. Il rapplique avec un maxi imprimé à quelque 3000 exemplaires. Pièces inédites écrites avant et après son dernier album. On retrouve le Pierre Lapointe des beaux jours: de beaux textes et un piano. C’est simple, c’est dépouillé et c’est excellent! Notons au passage: Quelques gouttes de sang, Les désordres du cœur, Je déteste ma vie et la pièce-titre qui est en fait un duo avec Ariane Moffatt. Si comme moi, vous avez trouvé Punkt trop joyeux et un peu bonbon, vous serez ici rassuré et réconforté à l’écoute de ce maxi!

www.pierrelapointe.com/

FIODOR DREAM DOG – SUNNIGHT

cover.170x170-75Fiodor Dream Dog est le pseudonyme de la musicienne parisienne Tatiana Mladenovitch qui assure la batterie pour plusieurs formations. Cette fois-ci, c’est à l’avant-plan qu’on la retrouve avec un folk aux accents dream-pop qui n’est pas dérangeant pour les tympans. La pièce Jenny Kissed Me est particulièrement réussie et donne envie d’en entendre plus de la demoiselle. En attendant, elle offre ces quatre titres qui ne sont pas déplaisants du tout.

www.fiodordreamdog.com/

LUCID SKIES – HOUNDS

lucid-skies-hounds-album-artworkSur une note légèrement plus violente, Lucid Skies est un quatuor qui provient d’Edmonton. Le groupe est formé de Jesse Berger (guitare), Justin Erik Smith (batterie), Nick Odgen (voix) et Sam Jackson (basse). Lucid Skies lance un maxi de punk qui se fait parfois hardcore et qui parfois incorpore des éléments du métal. Alors que Shotgun Mouthwash est franchement punk, With Eyes contient de l’énergie qui provient plus de la lourdeur du métal.

lucidskies.ca/

DESTROYER – FIVE SPANISH SONGS

spanish-songs-bejarDan Bejar revient avant de prendre une légère pause. L’homme derrière Destroyer nous laisse sur un maxi, comme le titre l’indique si bien, qui est constitué de cinq pièces chantées en espagnol. C’est en fait un album de cinq reprises de la formation Sr. Chinarro dans laquelle sévit Antonio Luque. Si ce sont les mots d’un autre, on reconnaît la couleur de Bejar. La grande différence entre le maxi et un album complet de Destroyer c’est que les cuivres sont cruellement absents. Sinon, vous avez là des pièces qui s’écoutent facilement et qui réchauffent à l’approche de la saison froide.

www.mergerecords.com/destroyer

BJØRN TORSKE – KOK

CS508567-01B-BIGBjørn Torske est un compositeur de house danois. Celui-ci avait fait paraître Kokning en 2010 qui lui avait valu plusieurs critiques élogieuses. Le voici qui arrive avec un maxi franchement plus expérimental qui, sans être inintéressant, est passablement à côté de la «track». On peut entre autres citer l’angoissante Assistenten et ses bruits de mains qui claquent… (je vous laisse deviner la suite et ce n’est pas le visage), la rustique Setter avec son banjo, et l’intrigante Nestor.

bjorntorske.no/