Les 3 étoiles Archives - Page 27 sur 32 - Le Canal Auditif

Les 3 Étoiles: semaine 29

LCA_Les3etoiles
 
 
 

SAFIA NOLIN – IGLOO

Jeudi passé dans le cadre du Coup de coeur francophone, c’est Safia Nolin qui ouvrait pour Salomé Leclerc. Voilà un peu plus d’un mois qu’elle est tombée sous le radar du Canal Auditif. On s’est entiché de la voix puissante de la jeune femme, sa plume directe, touchante et émotive et son jeu de guitare mauditement intoxicant. Aidée par Philippe Brault (qui choisit très rarement mal ses projets), la jeune femme a pondu Igloo en mars dernier. On a loupé. Mea culpa, voici Igloo qui risque fort de rester entre vos deux oreilles. Pour les fans de folk minimaliste avec des mélodies accrocheuses, un peu comme City & Colour (sur les deux premiers albums, on s’entend), vous serez ravis.


 

LE COULEUR – CONCERTO ROCK

Le Couleur annonce une suite à l’excellent Voyage Love qui paraîtra en février. Gageons que Dolce Désir va réchauffer notre hiver! En attendant, Concerto Rock est le premier extrait de la formation. Chanson qui se veut accrocheuse, ponctuée de rythmes bien cadencés, de basse groovy et de la voix toujours aussi douce de Laurence G-Do. Ainsi, vous vaincrez les premières basses températures de l’hiver québécois.


 

BRETON – TITAN

Breton fait paraître une édition «deluxe» de leur excellent War Room Stories paru plus tôt cette année. Le quintette anglais en profite pour offrir deux nouvelles pièces dont la dansante Titan. Campée dans le même univers sonore que leur album précédent, la pièce est particulièrement rythmée. Comme toujours, elle est accompagnée d’un vidéo intéressant de la part du collectif qui affectionne particulièrement l’art visuel. De quoi réjouir les fans et leur donner un petit nanane avant Noël.


 

Les 3 Étoiles: semaine 28

LCA_Les3etoiles
 
 
 

PHILIPPE BRACH – C’EST TOUT OUBLIÉ

Le préféré de Pierre Harel est de retour avec un nouvel extrait de son excellent La foire et l’ordre. Vous aurez droit dans ce vidéo au retour sur pellicule (en tout cas sur vidéo) de Tony Conte, Philippe Brach en livreur de Black Label, à Catherine Chabot qui pète des bouteilles de bière avec une force effrayante (elle n’est pas à contrarier) et à la voluptueuse Tatiana Zinga Botao; le tout dans une réalisation mauditement réussie d’Akim Gagnon.


 

GABRIEL CONTI – TOMORROW

De Buenos Aires nous arrive Gabriel Conti. Sur Tomorrow, le jeune producteur est parti de la pièce Stepping Into Tomorrow de Donald Byrd et l’a découpée/rapiécée/injectée avec une bonne dose de «footwork». On y entend les influences de DJ Rashad et de Flying Lotus. L’Argentin offre une première pièce convaincante. Il sera à surveiller à l’avenir.


 

DAMA DAMA – FIXE

Dans un autre registre, la formation Dama Dama arrive avec un premier extrait intitulé Fixe. La jeune bande s’inspire du psychédélisme et du shoegaze et le transforme en quelque chose de plus aérien et doux. Le tout avec la voix feutrée de Julie-Christine Parent qui est aussi animatrice de l’émission Créateurs de son sur les ondes de CISM 89,3. C’est le premier pas du groupe, mais ça semble prometteur. Les premiers moments de Fixe rappelle Pink Floyd.


 

Les 3 Étoiles: semaine 27

LCA_Les3etoiles
 
 
 

KPLR – SCAPHANDRE

À la fin du mois de novembre paraîtra le premier album de KPLR. Il y a deux ans, la formation avait fait paraître un maxi qui avait été bien accueilli par la critique, mais voici que le groupe lance enfin un album en bonne et due forme. Leur rock contient une bonne dose de guitare et rappelle vaguement Monogrenade dans leurs moments plus énervés et Jacquemort pour les mélodies. Scaphandre s’accompagne d’un vidéoclip qui plonge dans le psychédélisme. Bon trip!


 

aRTIST oF tHE yEAR – cRAZY gRANNY

Toujours soucieux de partager un peu plus avec leurs fans, le trio haut en couleur nommé aRTIST oF tHE yEAR vous offre en primeur: ses fesses. En effet, dès le début de la vidéo du nouveau morceau du groupe, nous les retrouvons dans leur tenue d’Adam. Le trio brise deux ans de silence depuis la sortie d’Up Yours avec ce tube à l’énergie contagieuse, au rythme entraînant et au groove pas piqué des vers. Un retour en force pour la bande montréalaise sous fond d’amour pour une femme du troisième âge. Si la société délaisse les aînés, AOTY a décidé de s’en occuper.


 

THE DECEMBERIST – MAKE YOU BETTER

Déjà il y a deux semaines, le groupe avait laissé entrevoir une parution d’un nouvel album alors que Colin Meloy chantait (comme plusieurs autres artistes) sur un coin de rue à New York (voir Busking On New York Streets). Derrière lui, alors qu’il envoyait le nouveau tube à une intersection de Williamsburgh, se trouvait un premier visuel de ce nouvel album à paraître en janvier prochain. Bien qu’on ait l’impression que le meilleur de la formation est derrière elle, Make You Better nous replonge dans les belles mélodies aux paroles aigres-douces qui ont fait la réputation du groupe. Et vous, vous en pensez quoi?


 

Les 3 Étoiles: semaine 26

LCA_Les3etoiles
 
 
 

PARKAY QUARTS – UNCAST SHADOW OF A SOUTHERN MYTH

Parquet Courts est tout feu tout flamme depuis plus de deux ans maintenant. Le groupe avait fait paraître l’excellent Sunbathing Animal plus tôt cette année, mais apparemment cela n’avait pas suffi à vider complètement leur presto créatif. Voici donc que le groupe arrive avec un nouvel album sous un nom légèrement modifié: Parkay Quarts. Content Nausea sortira le 11 novembre prochain et en attendant vous pouvez en avoir un avant-goût avec la folkisante Uncast Shadow Of A Southern Myth.


 

DAS MÖRTAL – LA PUSSY

Le 30 novembre prochain, Das Mörtal, jeune protégé de Lisbon Lux Records, fera paraître un maxi intitulé Never Forgotten. Cristóbal Cortes fait dans le «sci-wave» électro armé d’un gros rythme martelé avec aplomb sur lequel les sonorités de laser s’entrecroisent et s’entrechoquent. La Pussy vous donnera un avant-goût de ce qui vous attend sur le maxi. Si vous aviez envie de vous dandiner les fesses, vous serez servi avec ce premier morceau!


 

THE DEAD WEATHER – BUZZKILL(ER)

Vous vous souvenez du groupe qui comptait dans ses rangs Alison Mosshart (The Kills) et Jack White? Oui? The Dead Weather est de retour et offre une première pièce qui sera disponible mardi prochain. Depuis quelques mois déjà, on sait que la formation avait repris du service et qu’elle comptait faire paraître un nouvel album en 2015. En attendant, vous pouvez avoir un avant-goût grâce à cette première pièce qui contient une bonne dose de guitare et une bonne dose d’attitude dans la voix de Mosshart.

https://www.youtube.com/watch?v=yI9pirG_Lx0
 

Les 3 Étoiles: semaine 25

LCA_Les3etoiles
 
 
 

SLEATER-KINNEY – BURY OUR FRIENDS

Le trio tout féminin, Sleater-Kinney, avait jeté une douche d’eau froide aux fans en stoppant leurs activités en 2006. Rien ne laissait présager une réunion ou un nouvel album même si le groupe n’avait pas officiellement rompu. Chaque membre est parti faire ses projets, Carrie Brownstein devenant l’une des vedettes de Portlandia. Le moulin à rumeur s’est remis en marche lorsque le trio a rejoint Pearl Jam, Scott McCaughey et Peter Buck pour interpréter Rocking In The Free World de Neil Young en novembre 2013. Finalement, c’est de la bouche de Sub Pop qu’est venue la nouvelle cette semaine. Sleater-Kinney revient avec un nouvel album en janvier intitulé No Cities To Love et pour nous faire patienter voici Bury Our Friends.


 

JAMES BLAKE – BUILDING IT STILL

Ça fait plus d’une fois que James Blake profite d’une résidence à la BBC 1 pour faire entendre des nouvelles pièces. Building It Still est de loin sa plus accomplie et donne un aperçu de la direction que le jeune anglais semble vouloir prendre. Il faut dire que ces nouveaux extraits sont majoritairement instrumentaux. On retrouve l’artiste dans une version plus dansante sur Building It Still. C’est légèrement moins obscur que ce qui apparaissait sur Overgrown.


 

BLACK TIGER SEX MACHINE X APASHE – THE GRAVE (FT. GABRIELLA HOOK)

D’un côté Black Tiger Sex Machine, un trio électro montréalais, de l’autre, Apashe, un producteur belge qui réside maintenant à Montréal et entre les deux, il y a la chanteuse Gabriella Hook qui prête sa voix à The Grave. Une pièce à la fois lourde et dansante et surtout accrocheuse à souhait. On est surpris du petit côté ultra pop de Hook qui se prend pour Gwen Stefani l’instant d’une pièce. D’ailleurs, la pièce connaît un certain succès sur le circuit électro. De quoi faire danser les convives à une prochaine soirée.