Actualités

Podcast Ta pire gig : Philippe Brach nous parle de gig brune

Ça nous est tous déjà arrivé. On se pointe à un spectacle sans trop d’attentes… Et bam! Que ce soit le son qui fait la grève, les spectateurs qui sont plus intéressés à se raconter leur fin de semaine qu’à écouter, le musicien qui ne feel pas cette journée-là… Un spectacle a mille et une raisons de mal tourner. Qu’est-ce qui se passe dans la tête des artistes quand ça ne se passe pas, justement? C’est cette question que pose le nouveau podcast Ta pire gig. Ta pire gig, c’est l’idée de Louis-Philippe Labrèche, rédacteur en chef du Canal Auditif, et Mélissa Pelletier, rédactrice en chef du webzine Les Méconnus. À la sortie d’un lancement particulièrement réussi, un de nos acolytes (on ne sait plus trop lequel) a lancé : « Mais iiish, imagine combien de mauvaises gigs ils se sont tapés avant ce soir! » Et hop, un concept était né, et maintenant, il prend vie avec les jolies anecdotes de nos artistes. Ce sera en plus un rendez-vous mensuel!

Pour ce premier épisode, c’est Philippe Brach qui casse la glace. Celui qui a fait sa rentrée montréalaise avec succès au MTELUS le 16 mars dernier pour son album Le silence des troupeaux n’a pas toujours connu de belles gigs. Avec générosité, il partage une anecdote un brin humiliante (et pas mal ensanglantée). Place au(x) malaise(s)!

Envie de voir une belle gig de Philippe Brach? Rendez-vous à l’ANNEXE3 le 12 avril prochain! Pour tous les détails, c’est ici.

Envie de suivre les podcasts Culture Cible? Abonnez-vous à notre compte iTunes, Google Play Music et Balado Québec pour nous entendre (et être au courant des sorties de notre podcast)!

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.